English CFP below

Appel à communication : Géographies féministes en des temps troublés: Dialogues, Interventions et Praxis

4-6 août 2018

Colloque de Géographie Féministe

Université de Montréal, Montréal, Québec, Canada

(Pré-conférence de l’UGI et de l’ACG)

Le groupe d’étude sur les femmes et la géographie de l’Association canadienne des géographes (CWAG) et la commission genre et géographie de l’Union géographique internationale (UGI) sont heureux de vous annoncer la tenue du colloque de géographie féministe qui se tiendra durant deux jours à l’Université de Montréal, à Montréal (Québec, Canada). Ayant lieu avant le congrès régional de l’UGI et le congrès annuel de l’ACG dans la ville de Québec, la pré-conférence favorisera le dialogue intergénérationnel et intersectionnel entre les chercheur/euse.s et les militant.e.s féministes autour du thème de la pratique de la géographie féministe en des temps troublés. Nous explorerons cette thématique en écho aux récents changements sociaux tels que la résurgence du suprémacisme blanc, les politiques anti-féministe et homophobes, les politiques autoritaires et néolibérales, et écologiques tels que le changement climatique et les crises environnementales. Nous souhaitons créer un espace favorable à l’analyse des solidarités et des liens entre le féminisme et les autres champs de la géographie critique tels que les géographies queer, décoloniales et antiracistes ainsi que l’écologie politique et les géographie non-humaines. La pré-conférence vise également à encourager le dialogue au-delà des différences linguistiques en créant un espace pour les géographes féministes travaillant dans des contextes non anglo-américains. Les propositions peuvent être soumises en espagnol, en français et en anglais. Toutefois les présentations se feront en français ou en anglais.

Thèmes possibles

Comment en tant que géographes féministes comprenons-nous et abordons-nous les temps troublés à toutes les échelles – du corps au monde – et dans des contextes tels que la maison, le lieu de travail et les espaces publics ? Comment considérons-nous et résolvons-nous les diverses tensions et contradictions des géographies féministes en des temps troublés ? Comment ces tensions sont-elles contestées ? Qu’est-ce que cela signifie pour divers corps de se déplacer dans des espaces de contradiction et de tension ? De quels types d’outils disposons-nous pour venir à bout de ces tensions et ouvrir des espaces pour les subjectivités marginalisées ? Comment pouvons-nous apprendre à nous écouter les un.es les autres et à aller de l’avant en ces temps troublés ? Quelles dispositions pouvons-nous prendre collectivement ?

Nous appelons les propositions à considérer ces tensions et ces contradictions pour ouvrir des espaces d’échanges et de dialogue qui incluent, sans pour autant s’y limiter, les thèmes suivants:

  • Lieux et espaces des géographes féministes et critiques en des temps troublés ;
  • Savoirs, méthodologies et outils en des temps troublés ;
  • Dialoguer à partir de diverses traditions et générations de la géographie féministe ;
  • Mettre en contact les géographes et les géographies féministes en des temps troublés ;
  • Prochaines étapes féministes vers des temps meilleurs (quelles actions et praxis ?) ;
  • Performances et réponses (art)tistiques aux temps troublés.

Soumission des propositions de sessions, tables rondes et de communications

Les propositions doivent inclure le nom de la session, de la table ronde ou de la communication, les noms et les contacts des intervenant.e.s ainsi qu’un résumé d’un maximum de 250 mots.

Propositions de sessions et de tables rondes: 31 octobre 2017

Propositions de communications : 30 novembre 2017

Les résumés et présentations peuvent être en français ou en anglais.

Les propositions sont à envoyer à l’adresse suivante : femgeogconference@gmail.com

Inscriptions

Les détails concernant les inscriptions seront prochainement mis à votre disposition.

Une participation modeste, en particulier pour les étudiant.e.s, aux frais d’inscription sera demandée.

Déroulement

Accueil, enregistrement et discours d’ouverture – Samedi 4 août 2018

Session plénière, sessions et ateliers – Dimanche 5 août 2018

Sessions et tables rondes – Lundi 6 août 2018 (matin)

Départ pour la conférence de l’UGI à Québec – Lundi 6 août 2018 (après-midi)

Soutiens institutionnels

La Commission Genre et géographie de l’UGI, le groupe d’étude sur les femmes et la géographie de l’Association canadienne des géographes (CWAG) et le département de géographie de l’Université de Montréal.

Comité d’organisation

Marianne Blidon (Université Paris 1-Panthéon Sorbonne), Caroline Desbiens (Université Laval), Patricia Martin (Université de Montréal), Tiffany Muller Myrdahl (Simon Fraser University), Julie Podmore (John Abbott College), Valerie Preston (York University), Laura Shillington (John Abbott college), Laurence Simard-Gagnon (Queen’s University) et Ebru Ustundag (Brock University).

 


2018 Call for Papers and Sessions  (English, French, and Spanish versions below)

CFP: Feminist Geographies in/during Troubled Times: Dialogues, Interventions and Praxis

August 4-6, 2018

Feminist Geography Conference

University of Montreal, Montreal, Quebec, Canada

(Pre-IGU & CAG Conference)

The Canadian Women and Geography (CWAG) specialty group of the Canadian Association of Geographers (CAG) and the International Geographical Union (IGU) Commission on Gender and Geography are pleased to announce a two-day feminist geography conference to be held at the University of Montréal in Montréal, Québec, Canada. Taking place before the IGU Regional Conference and the Annual Meeting of the CAG in Québec City, the pre-conference will promote intergenerational and intersectional dialogues among feminist scholars, researchers and activists around the theme of practicing feminist geography in times that are troubled by recent ecological and societal changes such as the rise of white supremacy and homophobia, neoliberal politics, authoritarianism and climate change. We seek to create a space to examine solidarities and connections among feminist and other fields of critical geography such as queer and anti-racist geographies, political ecology, and non-human geographies. The pre-conference also aims to encourage discussion across linguistic differences by creating space for feminist geographers working in non-Anglo-American contexts. Proposals may be submitted in Spanish, French, and English however, presentations will be in French or English.

 

Possible Themes

How do feminist geographers understand and address troubled times at all scales from the body to the globe and in contexts such as the home, workplace, and public spaces? How do we address various and messy tensions and contradictions of feminist geographies in and during troubled times? How are tensions contested? What does it mean for various bodies to move through spaces of contradiction and tension? What kinds of tools do we have to dismantle these tensions for opening up spaces for marginalized subjectivities? How can we learn to listen to each other and move forward during these troubled times? What kinds of actions that we can take collectively?  We invite proposals to address these tensions and contradictions to open up spaces for conversation and dialogue that includes but not limited to:

  •       Place and space for/by feminist  and other critical geographers in/during troubled times
  •       Knowledges, methodologies and tools in/during troubled times
  •       Talking across and through diverse feminist geography traditions and generations
  •       Connecting feminist geographies and geographers in/during troubled times
  • Feminist next steps for better times (what action and praxis?)
  •       Art(istic) and performative  responses to troubled times

 

Sessions, Panels, and Paper Submission

In the submission, include the name of the session, panel or paper, the names and contact information for all participants and an abstract of no more than 250 words.

Abstracts and presentations can be in either English or French.

Sessions & Panels: October 31, 2017

Papers: November 30, 2017

Address for submission : femgeogconference@gmail.com

 

Registration

Details about registration will be announced shortly.

A modest registration fee that will be reduced for graduate students will be charged

Tentative Schedule

Registration and Welcoming Event – Saturday, August 4, 2018

Paper sessions and keynote  –  Sunday, August 5, 2018

Paper sessions and panels  –  Monday, August 6, 2018 (morning)

Depart for IGU in Quebec City –  Monday, August 6, 2018 (afternoon)

Hosts

IGU Commission on Gender and Geography, Canadian Women and Geography (CWAG), and Département de géografie, Université de Montréal.

Organizing Team

Marianne Blidon (Université de Paris-Sorbonne), Caroline Desbiens (Université Laval), Patricia Martin (Université de Montréal), Tiffany Muller Myrdahl (Simon Fraser University), Julie Podmore (John Abbott College), Valerie Preston (York University), Laura Shillington (John Abbott college), Laurence Simard-Gagnon (Queen’s University) and Ebru Ustundag (Brock University)

 

Advertisements